Le travail à temps partagé : kézako ?

Le travail à temps partagé constitue une formule permettant d’employer à temps partiel des salariés qui travaillent pour plusieurs entreprises. Selon le baromètre du Temps Partagé, de nouvelles tendances se dessinent. Le taux de non-cadre est en hausse à 25% contre 11% auparavant, et 41% des professionnels sont à temps plein alors qu’ils étaient 22% l’année dernière).

Les avantages pour les employeurs

Le travail à temps partagé constitue une solution intéressante pour les PME qui ont besoin de compétences spécifiques, mais dont la taille et la structure ne permettent pas le recrutement d’un cadre ou d’un employé à temps plein. Il en résulte que le recours au temps partagé s’effectue même pour des postes à responsabilité tels que directeur financier, directeur du personnel ou directeur des réseaux informatiques.

Les avantages pour les salariés

Pour un salarié, le travail à temps partagé lui assure de posséder un travail à temps plein. Le fait de travailler chez plusieurs employeurs lui permet de faire des tâches plus variées et d’avoir des expériences plus enrichissantes. Les salariés profitent d’une plus grande autonomie dans le travail et d’une meilleure stabilité d’emploi car ils sont moins exposés aux conséquences d’une dégradation de la situation de leur employeur.

Lire la suite